25 septembre 2020

Après la révolution : La pilule a 60 ans et Bayer se fixe comme nouvel objectif d’aider 100 millions de femmes

Mississauga (Ontario), le 26 septembre 2020 – Il y a près de soixante ans, la première pilule contraceptive a permis aux femmes de contrôler leur propre corps d'une façon sans précédent. Pour la première fois, elles pouvaient éviter les grossesses en prenant une préparation hormonale. Cette méthode de planification familiale révolutionnaire a représenté un tournant pour la société et un facteur clé de l'émancipation des femmes.

 En 1960, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé le premier contraceptif oral. Cependant, ce dernier n’a été lancé qu’en 1961 au Royaume-Uni et au Canada et qu’en 1972 aux États-Unis. Les Nations Unies estiment qu’aujourd'hui 151 millions de femmes âgées de 15 à 49 ans prennent la pilule en tant que méthode contraceptive de prédilection dans le monde entier[1].

 Différentes approches pour différents besoins

 

Le but de Bayer est de permettre aux femmes de prendre le contrôle de la planification de leur vie et de soutenir les médecins de façon qu’ils puissent répondre aux besoins personnels très divers de leurs patientes. Bayer développe des contraceptifs oraux basés sur divers progestatifs et produits à faibles taux d’hormones, des contraceptifs qui ne contiennent pas d’éthinylestradiol, et les systèmes intra-utérins (SIU).

 

Toutefois, malgré la large gamme de contraceptifs disponibles aujourd’hui, il survient toujours des grossesses non planifiées. Les experts estiment qu’environ 44 % de l’ensemble des grossesses ne sont pas planifiés; ce chiffre est supérieur de 20 points de pourcentage dans les pays en développement par rapport aux pays développés (65 % contre 45 %)[2]. Entre 2015 et 2019, environ 121 millions de grossesses non planifiées sont survenues chaque année[3]. Au Canada, près de 50 % des grossesses ne sont pas planifiées[4].

 

L'éducation soutient l’autodétermination dans la planification familiale

 

Depuis de nombreuses décennies, Bayer se consacre à donner accès à la planification familiale aux femmes du monde entier et donc à réduire le nombre de grossesses non planifiées. Une partie de cette démarche consiste à fournir de l’éducation sur les méthodes et les principes de contraception. L’entreprise participe à de nombreuses initiatives éducatives pour fournir de l’information aux consommatrices, notamment à la Journée mondiale de la contraception et à la campagne « Votre vie » qui y est associée. La campagne « Votre vie » vise les jeunes de 13 à 25 ans et est soutenue par de nombreuses organisations sans but lucratif. Elle fait également partie des engagements indiqués dans le mouvement des Nations Unies « Chaque femme, chaque enfant ». Avec ses partenaires, Bayer a lancé en 2007 le point culminant annuel de la campagne, la Journée mondiale de la contraception, qui est célébrée le 26 septembre chaque année dans le monde entier.

 

En plus de ses activités éducatives, Bayer continue à investir dans des programmes d’aide multilatéraux et s’est fixé comme nouvel objectif de fournir à 100 millions de femmes de pays à faible et à moyen revenu l’accès à des méthodes de contraception modernes, et ce, d’ici 2030.

À propos de Bayer, Santé de la femme

Bayer est un chef de file reconnu dans le domaine de la santé de la femme, se consacrant depuis longtemps à la concrétisation de sa mission, La science améliore la vie, en élargissant son éventail de traitements novateurs. Bayer offre une vaste gamme de méthodes de contraception efficaces de courte et de longue durée d’action, ainsi que des traitements pour la prise en charge de la ménopause et des maladies gynécologiques. Aujourd’hui, les efforts en recherche de Bayer sont axés sur la découverte de nouvelles options pour le traitement des maladies gynécologiques qui représentent un grand besoin médical, dont plusieurs composés expérimentaux à divers stades de développement préclinique et clinique. Ensemble, ces projets sont le reflet de l’approche de recherche de l’entreprise, qui met l’accent sur les cibles et les voies susceptibles de modifier la façon dont les maladies gynécologiques sont traitées. En outre, d’ici 2030, Bayer prévoit donner accès à la planification familiale à 100 millions de femmes de pays à faible et à moyen revenu en finançant des programmes d’aide multilatéraux et en assurant l’approvisionnement en contraceptifs modernes abordables. Cette intervention s’inscrit dans le cadre des mesures et engagements globaux en matière de durabilité pour 2020 et au-delà et est conforme aux objectifs de développement durable des Nations Unies.

À propos de Bayer

Bayer est une société internationale dont les principales activités sont concentrées dans les sciences de la vie, soit les soins de santé et la nutrition. Ses produits et services visent à améliorer le bien-être des personnes en soutenant les efforts déployés pour surmonter les défis de taille que présentent la croissance et le vieillissement de la population mondiale. En même temps, le groupe vise à accroître sa capacité bénéficiaire et à apporter de la valeur grâce à l’innovation et à l’expansion. Bayer souscrit aux principes du développement durable et est reconnue partout dans le monde pour la fiabilité et la qualité de ses produits. Lors de l’exercice financier de 2019, le groupe comptait environ 104 000 employés et a réalisé des ventes de 43,5 milliards d’euros. Les dépenses en capital ont été de 2,9 milliards d’euros, et les dépenses en recherche et développement, de 5,3 milliards d’euros. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.bayer.ca.

Coordonnées

Bayer Inc.

Service des communications

905-282-5541

mediacanada@bayer.com

 

[1]Nations Unies, Département des affaires économiques et sociales (2019). Contraceptive Use by Method 2019, URL : https://www.un.org/en/development/desa/population/publications/pdf/family/ContraceptiveUseByMethodDataBooklet2019.pdf [07/03/2020]

[2] Bearak, J., Popinchalk, A., Alkerma, L., Sedgh, G., (2018). Global, regional, and subregional Trends in Unintended Pregnancy and its Outcomes from 1990 to 2014: Estimates from a Bayesian Hierarchical Model. The Lancet, volume 6, numéro 4, PE380-E389, URL : https://www.thelancet.com/journals/langlo/article/PIIS2214-109X(18)30029-9/fulltext [07/03/2020]

[3] Bearak,J., Popinchalk A., Ganatra B., Molle, A., Tunçalp, O.,Beavin, C.,et al (2020). Unintended pregnancy and abortion by income, region, and the legal status of abortion: estimates from a comprehensive model for 1990–2019. URL: https://www.thelancet.com/journals/langlo/article/PIIS2214-109X(20)30315-6/fulltext [09/24/20]

[4] Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. Grossesse imprévue. URL : https://www.pregnancyinfo.ca/fr/your-pregnancy/special-consideration/unintended-pregnancy/ [09/23/2020]