07 mars 2016

Les sœurs Dufour-Lapointe, skieuses olympiques canadiennes, demandent aux femmes de la génération Y de penser à leurs objectifs des trois prochaines années et à la façon dont elles les atteindront

Un récent sondage révèle que 75 % des femmes de la génération Y sont d’avis qu’une grossesse non planifiée rendrait très difficile l’atteinte de leurs objectifs.

TORONTO (Ontario), 7 mars 2016 – Cette année, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, les skieuses olympiques canadiennes Chloé, Justine et Maxime Dufour-Lapointe encouragent les femmes de la génération Y de partout au Canada à penser à leurs objectifs des trois prochaines années (#3AnsMonPlan), ainsi qu’à la façon d’atteindre ces objectifs et aux obstacles qu’elles pourraient devoir surmonter. Étant elles-mêmes de la génération Y, les sœurs Dufour-Lapointe comprennent la multitude de possibilités qui s’offrent aux femmes de leur génération et les circonstances particulières que crée la poursuite de leurs objectifs.

Un sondage commandité par Bayer Inc. au Canada a révélé que chez les femmes de la génération Y, l’éducation, la carrière et les finances étaient au premier rang des priorités des trois prochaines années, et qu’une perte d’emploi, un ralentissement économique et une grossesse non planifiée seraient d’importants facteurs qui rendraient très difficile l’atteinte de leurs objectifs liés à ces priorités.

« La campagne #3AnsMonPlan nous permet d’inspirer les jeunes femmes à se fixer des objectifs et de les faire profiter de nos connaissances et expériences personnelles sur la façon d’atteindre ces objectifs », a déclaré Chloé Dufour-Lapointe.

« Comme les quelque 80 pour cent des femmes de la génération Y qui savent ce qu’elles veulent accomplir au cours des trois prochaines années, nous avons nous aussi un grand objectif : participer aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 en Corée du Sud », a ajouté Maxime Dufour-Lapointe.

« La réflexion sur nos objectifs est la pierre d’assise de notre réussite, selon Justine Dufour-Lapointe. Comme nous sommes toutes très occupées, la planification et la visualisation sont essentielles à l’atteinte de nos objectifs. »

Incorporez la santé à vos objectifs des trois prochaines années

La Dre Christine Palmay, médecin de Toronto, collabore avec les sœurs Dufour-Lapointe pour encourager les femmes à faire une place à la santé dans leurs objectifs des trois prochaines années. L’impact possible d’une grossesse sur l’atteinte de leurs objectifs des trois prochaines années est une considération unique pour les femmes.

« Parler de la grossesse et de la contraception à mes patientes est un aspect essentiel de mon travail, a affirmé la Dre Palmay. La réalité est que les femmes de la génération Y mènent une vie très occupée, donc elles doivent s’adresser à leur médecin pour s’assurer qu’elles utilisent une méthode de contraception bien adaptée à leur mode de vie et aux objectifs qu’elles désirent atteindre. »

Le sondage a révélé que 60 pour cent des femmes de la génération Y ne désiraient pas devenir enceintes au cours des trois prochaines années et que 75 pour cent d’entre elles étaient d’avis qu’une grossesse non planifiée rendrait beaucoup plus difficile l’atteinte de leurs objectifs.

« Une méthode de contraception non quotidienne de longue durée peut être un choix efficace pour les femmes de la génération Y, car elle leur évite de devoir se souvenir de faire quelque chose chaque jour, a ajouté la Dre Palmay. Une telle méthode élimine la possibilité d’erreur humaine et permet à la femme de se concentrer sur ses objectifs. »

Pour en savoir davantage sur les diverses méthodes de contraception possibles, visitez le site unecontraceptionpourmoi.ca et parlez à votre médecin.

Point de presse – 8 mars

Les sœurs Dufour-Lapointe et la Dre Palmay encouragent les femmes de la génération Y à penser à ce qu’elles veulent accomplir au cours des trois prochaines années et aux moyens qu’elles prendront pour y arriver. Elles seront à Toronto le 8 mars pour souligner l’importance de la campagne #3AnsMonPlan et pour partager leurs expériences. La Dre Palmay parlera aux femmes du rôle que les décisions en matière de santé peuvent jouer dans l’atteinte de leurs objectifs.

À propos du sondage

Du 8 au 12 février 2016, on a mené un sondage en ligne auprès d’un échantillon de 1 510 Canadiennes de 18 et 19 ans, qui étaient aussi des membres du Forum Angus Reid. La marge d’erreur, mesure de la variabilité de l’échantillonnage, serait de +/-2,87 %, soit 19 fois sur 20 dans un échantillon probabiliste de la même taille et de la même composition. L’échantillon était équilibré en fonction de l’âge et de la région selon les plus récentes données de recensement. Les différences dans ou entre les totaux sont attribuables aux arrondissements.

Bayer : La science améliore la vie

Bayer est une société internationale dont les principales activités sont concentrées dans les domaines des sciences de la vie liés aux soins de santé et à l’agriculture. Les produits et services de Bayer visent à améliorer le bien-être des personnes et leur qualité de vie. En même temps, le groupe crée de la valeur grâce à l’innovation, à la croissance et à la capacité bénéficiaire élevée. Bayer souscrit aux principes du développement durable de même qu’à son rôle d’entreprise socialement et moralement responsable. Lors de l’exercice financier de 2015, le groupe comptait quelque 117 000 employés et a réalisé des ventes de 46,3 milliards d’euros. Les dépenses en capital ont été de 2,6 milliards d’euros, et les dépenses en recherche et développement de 4,3 milliards d’euros. Ces données tiennent compte des activités de Covestro, une entité indépendante spécialisée en polymères de pointe, inscrite en bourse le 6 octobre 2015. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez www.bayer.com.

Au Canada, Bayer a réalisé des ventes totalisant 1,8 milliard de dollars canadiens en 2015 et comptait 1 500 employés à la fin de l’année.

Pour des renseignements détaillés sur les activités de Bayer au Canada, visitez www.bayer.ca.

Personnes-ressources :

Dana Huggard, Bayer Inc.

905-282-5894

dana.huggard@bayer.com

Jessica Swan, Narrative PR

647-281-6345

jessica.swan@narrative.ca

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse peut contenir des énoncés de nature prospective fondés sur les suppositions et les prévisions actuelles de la direction de Bayer. En raison de risques, d’incertitudes et d’autres facteurs connus et inconnus, il pourrait y avoir d’importantes différences entre les résultats, la situation financière, le développement ou le rendement à venir de l’entreprise et les prévisions que contient le présent communiqué. Ces facteurs sont notamment ceux dont il est question dans les rapports publics de Bayer publiés sur le site Web de Bayer à l’adresse www.bayer.com. L’entreprise décline toute obligation et tout engagement à présenter une mise à jour de ces déclarations prospectives ou à les mettre en conformité avec les événements ou développements à venir.