Un nouveau look pour la Croix Bayer

Un nouveau look pour la Croix Bayer

L’ingénieur Thorsten Thran inspecte la croix de Leverkusen cinq ou six fois par année.

La Croix Bayer existe depuis environ 114 ans, mais même les archivistes du groupe ne peuvent affirmer avec certitude qui a créé le logo il y a toutes ces années. Même si elle a subi de légères modifications au cours des dernières années, la Croix Bayer demeure un emblème de constance. Récemment, le logo a été légèrement modifié pour être mieux adapté à l’Internet.

Nous avons adapté la Croix Bayer à l’ère numérique, explique Uwe Schmidt, chef, Marque de l’entreprise. Toutefois, nous ne voulions pas trop la modifier; aucun changement majeur n’était nécessaire, puisque la Croix Bayer est l’une des marques les plus largement reconnues dans le monde. » Elle est aussi l’une des marques les plus visibles. En effet, les Croix Bayer illuminent le ciel nocturne de 47 pays. Par exemple, celle de Shanghai mesure onze mètres de diamètre. Par contre, c’est l’usine Bayer de Leverkusen qui possède la plus grande croix de toutes; elle mesure 51 mètres de diamètre, pèse 300 tonnes et compte 1 712 ampoules au total.

« En plus d’être une merveille sur le plan technique, c’est un peu de mon chez-moi », affirme Thorsten Thran, qui inspecte la croix de Leverkusen cinq ou six fois par année. Thran est l’ingénieur responsable de l’immense enseigne lumineuse depuis 2009. « J’ai à l’œil la Croix Bayer depuis bien plus longtemps que ça, ajoute-t-il en pointant un endroit à quelques centaines de mètres du toit. La maison où j’ai grandi est située juste là, indique-t-il. Je pouvais voir la croix de ma chambre. J’essayais souvent de convaincre mes parents qu’il n’était pas l’heure d’aller au lit, puisque la croix n’était pas encore allumée. »

« Notre logo évoque les valeurs positives que les gens associent à Bayer », affirme Uwe Schmidt. Pour cette raison, le symbole n’a jamais été complètement redessiné. Le lettrage, qui était d’abord incliné, a été redressé en 1929, rappelant ainsi le style Bauhaus. Le bleu et le vert ont été ajoutés à la Croix Bayer en 1989. Ces couleurs ont été intégrées au cercle en 2002.

La dernière version du logo est très récente. Uwe Schmidt et son équipe viennent tout juste de dévoiler le nouveau logo, qui est maintenant prêt pour l’avenir. La différence réside dans les détails : les dégradés de couleurs dans le cercle ont disparu, conférant aux lignes une définition claire. Ce nouveau look convient parfaitement à un vaste éventail de médias numériques; les premiers commentaires ont été très positifs. « Le nouveau logo paraît plus jeune, plus moderne et plus actuel », explique Schmidt.

Mais la croix brille encore aujourd’hui dans le ciel de Leverkusen, comme elle le fait depuis les 60 dernières années. Thorsten Thran jette un regard aux câbles d’acier tendus devant lui, dans le mugissement du vent. Ici, à 70 mètres au-dessus du sol, chaque partie de la structure de mailles se balance. Des connecteurs à baïonnette spéciaux sont tout ce qui retient les ampoules, lesquelles tomberaient simplement du ciel si elles n’étaient que vissées.

« Lorsque le vent souffle, les mailles se déplacent jusqu’à cinq mètres dans tous les sens; avec un vent de force 12, plusieurs g d’accélération secouent la structure. L’enseigne est exposée à toutes sortes d’intempéries ici, mais elle demeure aussi solide qu’elle l’était en 1958. »

Les ampoules DEL installées en 2009 ont été remplacées par une nouvelle génération d’ampoules DEL en 2016, brillant d’une lumière encore plus harmonieuse. « Ce changement transmet un message clair quant à la protection de l’environnement », affirme Thorsten Thran. Il a permis de réduire la consommation d’énergie de près de 90 %. Maintenant, lorsque la croix est illuminée, les 1 712 ampoules consomment la même quantité d’électricité que trois bouilloires électriques. Thran doit néanmoins penser à l’avenir. Si, un jour, on ne fabriquait plus d’ampoules DEL, il devrait rapidement trouver une solution pour les remplacer. « Enfin, pas si rapidement, nous rassure Thran en pointant la caisse d’ampoules de rechange. Je crois que ces ampoules vont nous permettre de tenir encore dix à quinze ans. »

Histoire de la Croix Bayer

La Croix Bayer a été enregistrée il y a 114 ans, le 6 janvier 1904, au registre des marques de commerce de l’Office impérial allemand des brevets, avec le numéro de série 65777 et la référence F 4777. Il n’est plus possible de déterminer avec certitude qui l’a créé.

Les archives de l’entreprise contiennent deux versions différentes de la conception du logo : selon la première, c’est Hans Schneider, employé du service de recherche d’Elberfeld, qui l’aurait créé. Dans la seconde, c’est un certain Dr Schweizer, employé de la filiale de New York, qui aurait dessiné le logo. À la fin du 19e siècle, c’était son rôle d’impressionner les médecins américains avec les produits allemands. Comme les médecins anglophones avaient du mal à prononcer le long nom de l’entreprise « Farbenfabriken vormals Friedr. Bayer & Co., Elberfeld », Schweizer a conçu un sceau d’entreprise attrayant, dont la forme était celle de la fameuse croix, qu’il a d’abord utilisé sur du papier à lettres, puis sur du matériel imprimé et des brochures.

Ce logo a remplacé la marque de commerce initiale de Bayer, représentant un lion Bergischer à deux queues et rappelant les origines de « Farbenfabriken vorm. Friedr. Bayer & Co. Elberfeld ». Le logo de la croix a conquis le monde. Depuis, il est inextricablement lié au groupe Bayer, en grande partie grâce à un concept marketing ingénieux : à partir de 1910, les comprimés étaient marqués de la Croix Bayer en relief pour éviter les contrefaçons. Pour les consommateurs, la croix est alors devenue un gage de qualité supérieure.