Mettre l’innovation de l’avant dans le domaine du vieillissement

Mettre l’innovation de l’avant dans le domaine du vieillissement

Vieillissement en santé

En tant que champion de longue date des soins autonomes et du vieillissement en santé, Bayer était fière de parrainer et de participer à une récente conférence canadienne axée sur les soins aux personnes âgées. Le Global Aging Summit, qui a eu lieu du 17 au 19 septembre, a rassemblé près de 1 000 délégués du monde entier pour discuter de la façon dont nous pouvons nous préparer collectivement à une population beaucoup plus âgée dans un proche avenir.

Shurjeel Choudhri

« Nous avons eu l’occasion de participer à d’importantes conversations sur notre avenir et la façon de travailler ensemble pour voir aux besoins d’une population vieillissante, »

En 2018, la World Bank a noté que le nombre de personnes âgées (de 65 ans et plus) à l’échelle mondiale dépassait les 650 millions1. Au cours des trois prochaines décennies, on projette que ce chiffre doublera au minimum, pour atteindre plus de 1,6 milliard de personnes.

Au Canada, les statistiques sont tout aussi inquiétantes : d’ici 2030, un adulte sur quatre aura au moins 65 ans2.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la société se trouve à un moment critique pour se préparer au changement démographique qui se produit à l’échelle mondiale. Intitulée la Décennie pour le vieillissement en bonne santé, l’OMS voit les prochaines dix années (2020 à 2030) comme une occasion pour la société de trouver les solutions nécessaires qui pourront aider à améliorer la vie des personnes âgées.

Lors du congrès à Toronto, Bayer a souligné son travail en cours pour avancer de nouvelles idées pour le vieillissement en bonne santé. L’organisation a également abordé son programme d’innovation, qui travaille avec des innovateurs et de jeunes entreprises pour les aider à avancer leurs idées sur le marché mondial.

Tenue de vieillissement de Bayer

Une tenue de vieillissement a été utilisée par Bayer au Global Aging Summit de 2019 pour illustrer les trois principales perceptions externes : la perte de mobilité et de dextérité, la diminution de la force et de la puissance musculaire, la baisse de la vue.

« Pour obtenir les solutions dont nous aurons besoin demain, il faut se rassembler aujourd’hui, a rajouté Choudhri. Chez Bayer, nous sommes fiers de travailler en collaboration sur toute une gamme de questions. Nos programmes d’innovation ouverte sont un excellent exemple de la façon dont nous nous efforçons de mieux travailler ensemble. »

Les programmes d’accélération de l’innovation gérés à l’échelle mondiale ont donné naissance à une gamme d’idées qui touchent à tout, des soins aux aînés à l’agriculture.

Pour de plus d’information sur l’innovation chez Bayer, visitez le https://www.bayer.ca/fr/innovation/.

Note de bas de page