Promouvoir le vieillissement en santé

Des élèves mènent des expériences en classe.

La population mondiale vieillit. Le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans fera plus que doubler et atteindra 2,1 milliards d’ici 2050. Ce changement démographique aura une incidence considérable sur la société et entraînera des effets sur certaines sphères de nos vies comme le marché de l’emploi, la croissance économique et les soins de santé.

Au mois d’août, la Fédération internationale du vieillissement (ou IFA pour International Federation on Ageing) a accueilli des délégués de 75 pays à l’occasion de la 14e Conférence mondiale sur le vieillissement à Toronto. Plusieurs sujets variés sur le vieillissement ont été abordés et débattus, le tout éclairé par les idées de penseurs influents, de nouvelles recherches et des exemples fondés sur des situations réelles. À titre d’entreprise axée sur les résultats positifs en santé, Bayer a soutenu deux symposiums importants lors de la conférence :

  1. La valeur de l’innovation en santé pour favoriser le vieillissement en santé;
  2. La santé oculaire et le vieillissement en santé : définir les obstacles et susciter des occasions favorables.

Le Dr Michael Devoy, directeur médical et chef des Affaires médicales et de la Pharmacovigilance de Bayer, ainsi que des experts de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le Conseil canadien des aveugles et des ophtalmologistes de premier plan comptaient parmi les participants qui ont discuté, à l’occasion de ces activités, de l’importance de l’innovation en santé et de l’incidence de la technologie pour favoriser le vieillissement en santé.

 

Tenue de viellissement

Une tenue de vieillissement a été utilisée par Bayer pour illustrer les trois principales perceptions externes : la perte de mobilité et de dextérité, la diminution de la force et de la puissance musculaire, la baisse de la vue.

Le deuxième symposium marquant de la conférence a mis la santé oculaire à l’avant-plan. Selon un mythe bien ancré dans l’âgisme, la détérioration de la vision n’est qu’une partie « normale » du vieillissement; or, elle n’est en fait pas un problème de vieillissement. Les gens ne sont pas suffisamment informés en ce qui concerne la nécessité de passer régulièrement des examens des yeux, la symptomatologie des maladies oculaires et l’accès à des traitements sûrs et efficaces. Les discussions tenues à l’activité étaient axées sur l’importance de l’accès, du dépistage et des enjeux en ce qui a trait aux politiques.

Une brève présentation sur le programme Grants4Apps (G4A) de Bayer et l’un des gagnants canadiens, HelpWear Technologies, ont bien illustré le concept selon lequel la technologie permet d’obtenir de meilleurs résultats en matière de soins. Fondé en 2013, le programme mondial de Bayer est destiné à aider les jeunes entreprises d’innovation en santé à croître et à faire évoluer positivement l’univers numérique des soins de santé.

La Conférence mondiale sur le vieillissement a été une bonne occasion pour Bayer de faire valoir son engagement à obtenir les meilleurs résultats possible pour la santé, par l’intermédiaire de sa mission : La science améliore la vie.